Appel à participation – rendre hommage à l’histoire d’Oleg N.

Le 12 novembre 2012, à la prison de l’aéroport de Zurich, Oleg N, homosexuel queer russe, se suicide après que sa demande d’asile aie été refusé.

Oleg N. avait fuit la Russie parce qu’il y avait été persécuté par la police en tant qu’homosexuel, sévèrement maltraité et détenu à deux reprises pendant plus d’un an dans une clinique psychiatrique sous la plus forte médication.
Sa fuite a été tumultueuse et l’aura mené dans plusieurs pays européens, de prison en internement psychiatrique. Jusqu’à ce 12 novembre 2012 où il s’est pendu, ne voyant apparemment plus aucune issue pour lui.

Loin d’être un cas isolé, cette histoire montre que nos sociétés ne permettent pas de vivre sa propre vies, loin des codes et des normes, encore plus lorsque l’on est une personne vulnérable.

Pour ne pas oublier l’histoire d’Oleg et de toutes les autres victimes des institutions de l’état suisse, nous prévoyons de publier un article rappelant son histoire, le 12 novembre 2021, 9 ans après sa mort. Dans ce cadre, nous lançons un appel à participer au maintien de cette mémoire et au rappel de l’existence de Oleg, de son statut de queer et de la responsabilité dans sa mort de l’état suisse et des lois sur l’asile.

Afin d’accompagner notre article et peut-être de le transformer en une version papier, nous cherchons des dessins, peintures, poèmes, textes, etc. Toute personne créative est bienvenue pour nous envoyer ses contributions jusqu’au 5 novembre.

L’article sera publié en allemand-français-anglais

Adresse de contact : evasions@riseup.net

Vive le bouche à oreille – n’hésitez pas à partager ce contenu.


Plus d’infos sur l’histoire de Oleg (en allemand) :

www.woz.ch/1247/suizid-in-ausschaffungshaft/nicht-nur-der-koerper-voller-narben

www.amnesty.ch/de/themen/asyl-und-migration/asylpolitik-schweiz/dok/2012/suizid-in-ausschaffungshaft-amnesty-international-fordert-eine-unabhaengige-untersuchung